Travailleur indépendant et accident du travail

Lorsqu’un salarié et un travailleur indépendant tombent malades, leur couverture est assez semblable (excepté en ce qui concerne les indemnités journalières). Pourtant, en cas d’accident du travail (AT) ou de maladie professionnelle (MP), le travailleur indépendant ne bénéficiera pas de couverture spécifique, contrairement au salarié.

Accident du travail et maladie professionnelle : quelles prises en charge ?

Le travailleur indépendant peut, s’il le souhaite, souscrire une assurance individuelle auprès de la Sécurité Sociale, qui le couvrira en cas d’AT-MP. Cette adhésion est facultative et volontaire, mais permet un remboursement total des soins, honoraires médicaux… et couvre le risque d’incapacité permanente.

S’il n’a pas adhéré à ce régime, il sera alors pris en charge par la branche maladie des indépendants, de la Sécurité Sociale. Mais contrairement à un salarié, le travailleur indépendant ne recevra pas un remboursement total des frais occasionnés (soins, honoraires…). Il recevra par ailleurs des indemnités journalières, mais qui dépendront de son activité (uniquement s’il est industriel, commerçant ou artisan) et après un certain délai de carence.

En cas de pathologies lourdes, l’absence de couverture peut s’avérer onéreuse.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s